Janice Simcoe (2016)

Chair and Co-Leader, Eyēʔ Sqậ’lewen: The Centre for Indigenous Education & Community Connections, Camosun College |
Présidente et co-leader, Eyēʔ Sqâ’lewen : Le centre pour l’éducation des autochtones et les rapports communautaires, Collège Camosun.


04_Simcoe_145

Indigenous students, and the communities from which they come and to where they will return, are at the heart of Janice’s work in education. To serve the whole student – the cognitive person, the emotional self, the spiritual being, and the physical presence – requires acknowledgement of the whole student and good relationship with both the student and the community he, she, or they is most attached to. The purpose of education, as Janice sees it, is to work with learners to support their ability to make meaningful contributions to the people, communities, and environments they love.

Over the past 25 years, Janice, who is an Anishinaabekwe and a member of Rama First Nation, led the development of a one-person education unit to an Indigenous education centre that delivers programs and courses, ensures strong relationships between the college and Indigenous communities, leads Indigenization processes across the college, provides Indigenous student services, manages special projects, and is developing an Indigenous research centre. She has done so by collaborating with and listening to students, community knowledge keepers, and colleagues.

Janice has spent her career mentoring others: instructors, students, colleagues, and community members and supporting those she mentors to nurture others. The circle continues.

Les étudiants autochtones, ainsi que les communautés d’où ils sont originaires et où ils retourneront, sont au coeur du travail de Janice en éducation. Servir tous les besoins de l’étudiant – la personne cognitive, la conscience émotionnelle de soi, l’être spirituel et la présence physique – requiert la reconnaissance de l’étudiant comme un tout ainsi qu’une excellente relation avec à la fois l’étudiant et la communauté avec laquelle il ou elle est le plus attaché(e). L’objectif de l’éducation, selon Janice, est de travailler avec les apprenants pour soutenir leur aptitude à faire des contributions significatives aux personnes, aux communautés et aux environnements qu’ils adorent.

Au cours des 25 dernières années, Janice, elle-même originaire de la communauté des Anishinaabekwe et membre de la Première nation Rama, a dirigé le développement d’une unité d’éducation d’une seule personne en un centre d’éducation des autochtones qui offre des programmes et des cours, assure de solides relations entre le collège et les communautés autochtones, guide les processus d’indigénisation d’un bout à l’autre du collège, fournit des services aux étudiants, gère les projets spéciaux et est en train de mettre sur pied un centre de recherches autochtones. Elle a réalisé cela en collaborant avec des étudiants, des gardiens des connaissances communautaires et des collègues, et en les écoutant.

Tout au long de sa carrière, Janice a joué le rôle de mentor pour autrui – instructeurs, étudiants, collègues et membres des communautés – et a soutenu ceux qu’elle guide pour qu’ils puissent aider les autres. Le cercle continue.