Ken MacMillan (2016)

History, University of Calgary |
Histoire, Université de Calgary


3MNTF MACMILLAN_145, Ken

Ken MacMillan challenges the notion that history teachers “teach one damn fact after another.” Instead, he models how teaching is a public act shared among teachers and students. As an example, his book Stories of True Crime in Tudor and Stuart England was produced in collaboration with two students as a teaching resource for Ken’s course (Crime and Criminal Justice in England) and is widely available for the use of other instructors and students as well.

Ken demonstrates the fundamental value of studying History. His teaching focusses on how to identify an issue, cut to the essence of an argument, weigh evidence, find relevance, and communicate a reasoned conclusion. For Ken’s students, this is an engaging experience as he finds creative ways to achieve these outcomes. Thousands of students are indebted to Ken for The History Student’s Handbook: A Short Guide to Writing History Essays. This freely-available resource, the department’s official writing guide for more than a decade, has directly improved students’ writing skills and has been adopted by dozens of post-secondary and secondary institutions across North America.

Ken’s actions and activities promote dialogue, innovation, and relevance in the modern Canadian university. He engages colleagues in thinking about their teaching in the same process of critical reflection, weighing of evidence, meaning-making, and reasoned decision-making. These same colleagues value the integrity with which Ken facilitates their thinking. As a teaching mentor he has opened his classroom for observation by colleagues, advocating that teaching is a public and shared act.

 

Ken MacMillan met au défi la notion selon laquelle les professeurs d’histoire « enseignent tout bonnement un fait après l’autre ». Au lieu de cela, il montre comment l’enseignement est un acte public partagé entre les professeurs et leurs étudiants. Par exemple, son livre intitulé Stories of True Crime in Tudor and Stuart England a été réalisé en collaboration avec deux étudiants en tant que ressource d’enseignement pour un cours que Ken enseigne (Crime and Justice in England) et il est largement disponible pour être également utilisé par d’autres instructeurs et d’autres étudiants.

Ken affirme et prouve que l’étude de l’histoire a une valeur fondamentale. Son enseignement se concentre sur la manière d’identifier un problème, sur la nécessité d’aller droit au but lors d’un argument, de peser le pour et le contre, de découvrir la pertinence et de communiquer une conclusion raisonnée. Ceci représente une expérience engageante pour les étudiants de Ken car il trouve toujours des manières créatrices de réaliser ces objectifs. Des milliers d’étudiants lui sont redevables pour son livret intitulé The History Student’s Handbook: A Short Guide to Writing History Essais. Cette ressource facilement disponible, qui constitue le guide de rédaction officiel du département depuis plus d’une décennie, a permis aux étudiants d’améliorer leurs compétences en rédaction et a été adopté par des dizaines d’établissements d’enseignement secondaire et supérieur d’un bout à l’autre de l’Amérique du Nord.

Les actions et les activités de Ken encouragent le dialogue, l’innovation et la pertinence au sein de l’université canadienne moderne. Ken engage ses collègues à réfléchir sur leur enseignement selon le processus de la réflexion critique, de l’appréciation des preuves, de la recherche de la signification et de la décision raisonnée. Ces mêmes collègues apprécient l’intégrité avec laquelle Ken facilite leur réflexion. En tant qu’enseignant mentor, il a ouvert sa classe à ses collègues pour que ceux-ci viennent l’observer, étant d’avis que l’enseignement est un acte public et partagé.