Sara Harris (2015)

Earth, Ocean, and Atmospheric Sciences / Sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère
University of British Columbia / Université de la Colombie-Britannique

2015-3MNTF-Sara-Harris_web[1]

Sara Harris is “simply an amazing instructor.” This comment is repeated again and again by students in her classes of over 250 students. They are engaged by her use of interactive teaching methods such as i>clickers, peer instruction, and concept sketches to learn all they can about climate change. As one student said “ Although I am not an earth sciences major, the skill of critical thinking that Dr. Harris promoted and emphasized will help me the rest of my career and the rest of my life.”

At a time in which climate change is uppermost in our minds, she pioneered one of UBC’s first Massive Open Online Courses on “Climate Literacy,” incorporating active learning methods, such as creating a student-led crowd-sourced map of climate change and climate impacts. This map is now a valuable open resource with contributions from all over the world. And Sara has had a pivotal role in transforming the teaching in her home department of Earth, Oceans and Atmospheric Sciences. Most of her colleagues have switched from lecture-based teaching to using a variety of research-based instructional strategies. As Carl Weiman , the Nobel Laureate, comments “Sara stands out as a leader. She is among the best I have seen, and I have seen some of the best everywhere.”

Sara Harris est « tout simplement un professeur remarquable ». Ce commentaire est maintes fois répété par les étudiants de ses classes de plus de 250 inscrits. Ceux-ci sont engagés par son emploi de méthodes d’enseignement interactif telles que i>clikers, l’instruction par les pairs et les croquis de concept pour apprendre tout ce qu’ils peuvent apprendre sur les changements climatiques. Comme l’a déclaré un étudiant : « Bien que le cours sur les sciences de la terre ne soit pas ma majeure, les techniques de réflexion critique que le professeur Harris a encouragées et soulignées vont m’aider pour le reste de ma carrière et le reste de ma vie. »

À une période où les changements climatiques sont au coeur de nos préoccupations, elle a été la première à enseigner l’un des cours en ligne ouverts et massifs de l’Université de la Colombie-Britannique sur « l’alphabétisation climatique », dans lequel elle a incorporé des méthodes d’apprentissage actif telles que la création d’une carte des changements climatiques et de leurs effets, dirigée par les étudiants et enrichie par les usagers. Cette carte est aujourd’hui une ressource ouverte précieuse qui contient des contributions venues du monde entier. Et Sara a joué un rôle primordial dans la transformation de l’enseignement pratiqué dans son département des sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère. La plupart de ses collègues sont passés d’un enseignement centré sur des cours magistraux à l’utilisation de stratégies d’instruction basées sur la recherche. Comme l’a déclaré Carl Weiman, lauréat du Prix Nobel, « Sara est une figure de proue au chapitre des chefs de file. Elle est une des meilleures que j’aie vues et j’ai vu de nombreux meilleurs un peu partout. »