Navarana Smith (2015)

3rd yr – BSc. in Biology and Environmental Studies, University of Victoria /
3e année – Baccalauréat ès sciences en biologie et en études environnementales, Université de Victoria


07_Navismith2_145

Like others, Navarana sees universities as a place where ideas start, habits form, and practices can be exemplified. Universities gather tremendous knowledge and capacity, and there is immense potential to better harness students’ efforts towards social and environmental change. Navarana sees providing opportunities for students to develop and sustain their passion—even after long hours spent under library florescent lights—as one critical component of this shift.

Communities have been the bricks of Navarana’s education. Coordinating the Victoria Sierra Club’s field trips— hiking, bird watching, and workshops for students and community members—brought opportunities to contextualize classroom learning. At the 2013 World Student Environmental Summit, Navarana and fellow University of Victoria delegate reflected on both the student and university responsibility in campus engagement. Space for advanced sustainability conversations was made while working with the organizational teams of the University of Victoria Environmental Round Table (UVERT) and environmental magazine publication (ESSENCE). Navarana has been involved as an intern for WWF in southwestern Madagascar, and as a trip leader for remote backpacking and canoe trips. These experiences continue to inform her perspective on how we can bridge the gap: with classroom effort that is relevant to students and surrounding communities.

Comme tout un chacun, Navarana considère les universités comme des lieux où les idéaux voient le jour, les habitudes se forment et les pratiques peuvent être exemplifiées. Les universités rassemblent de vastes connaissances et des capacités considérables et on y trouve un immense potentiel pour mieux exploiter les efforts des étudiants envers le changement social et environnemental. Navarana voit les opportunités pour le développement des étudiants et le maintien de leur passion – même après de longues heures passées sous les lampes fluorescentes de la bibliothèque – comme une composante essentielle de ce changement.

Les communautés ont été la clé de voûte de l’éducation de Navarana. Elle a coordonné les sorties éducatives du Victoria Sierra Club – randonnées, observations d’oiseaux et ateliers pour étudiants et membres de la communauté – et cela lui a permis de mettre en contexte l’apprentissage en salle de classe. Lors du Sommet mondial environnemental étudiant 2013, Navarana et sa co-déléguée de l’Université de Victoria ont réfléchi à la fois aux responsabilités des étudiants et à celles des universités en matière d’engagement sur les campus. Elles ont créé des occasions de tenir des conversations sur les principes avancés du développement durable tout en travaillant avec les organisateurs de la table ronde sur l’environnement de l’Université de Victoria (UVERT) et sur la publication d’un magazine sur l’environnement (ESSENCE). Navarana a été stagiaire pour le WWF dans le sud-ouest de Madagascar et chef d’excursion pour des randonnées et des aventures en canoë en régions sauvages. Ces expériences continuent d’informer sa perspective sur la manière dont nous pouvons combler l’écart : avec des efforts en salle de classe qui soient pertinents pour les étudiants et les communautés environnantes.