Michael Peters (2016)

Medicine, University of British Columbia |
Médecine, Université de la Colombie-Britannique


08_Spence_145

Michael’s story as a humanitarian begins with his grandmother becoming wheelchair-bound after an immobilizing stroke; she eventually passed away from a blood clot that resulted from her immobilization. Moved by this experience, Michael developed a wheelchair adaptation to potentially help prevent deep vein thrombosis in immobilized patients. Through his inspired work with disabled individuals, he brought his invention to the worldwide community by competition in national and international science innovation events. His international experiences gave him a newfound appreciation for the privileges we have in Canada, and he spent two summers in rural Ecuador building houses with an international organization. Without losing his community roots, Michael also focuses on community building and values-based support groups for children and junior youth. This Junior Youth Empowerment Program is an institution dedicated to developing powers of expression, capacities for moral reasoning, and an ethic of service to others by combing studying, mentorship, and social action. In addition, Michael’s mother passed away from cancer when he was 15, and this life-changing event instilled in him a desire to help others. He began cycling to raise money for cancer research, culminating in a trans-North America cycling journey. Michael is currently studying medicine at UBC.

C’est en voyant sa grand-mère clouée dans un fauteuil roulant à la suite d’un accident vasculaire cérébral et mourir plus tard d’un caillot sanguin dû à son immobilisation que Michel a découvert sa vocation d’humanitaire. Ébranlé par cette expérience, Michael a développé un dispositif d’adaptation pour fauteuil roulant devant potentiellement prévenir une phlébite profonde chez les patients immobilisés. Ce travail inspiré auprès de personnes handicapées l’a amené à faire connaître son invention dans des compétitions nationales et internationales. Les expériences internationales de Michael lui ont fait apprécier plus que jamais les privilèges dont nous jouissons ici au Canada. Il a passé deux étés en Équateur à construire des bâtiments dans des zones rurales dans le cadre d’une organisation internationale. Michael est aussi très impliqué auprès des enfants et des jeunes d’ici et ce, dans des groupes de soutien centrés sur le développement de la conscience communautaire et la transmission de valeurs. Mentionnons le Junior Youth Empowerment Program, une institution axée sur le développement du pouvoir d’expression, du raisonnement moral et d’une éthique du service et combinant étude, mentorat et action sociale. Ajoutons que la mère de Michael a été emportée par le cancer lorsqu’il avait 15 ans – un événement qui a changé sa vie et lui a donné le désir de venir en aide à autrui. C’est ainsi qu’il s’est mis à recueillir des fonds – notamment en traversant toute l’Amérique du Nord à vélo – pour la recherche sur le cancer. Michael est actuellement étudiant en médecine à l’UBC.