Trillium Chang (2016)

Global Health and Molecular Genetics, University of Toronto |
Santé globale et génétique moléculaire, Université of Toronto


02_Earl_145

As the Co-Director of the University of Toronto International Health Program, U of T’s largest student run charity, Trillium is firmly committed to the principles of social justice and human rights.

An aspiring clinician-scientist, Trillium holds a fervent interest in global health, with a focus on the social determinants of health and patient-centered care. As an American Association of Cancer Research undergraduate scholar, Trillium is especially interested in the intersection of cancer care with health policy. Trillium developed and conducted the first large-scale global study on parental coping to retinoblastoma, a pediatric cancer of the retina. Through the study, she hopes to identify resources and policies that can better assist parents to cope adaptively to their child’s diagnosis.

Trillium is also actively involved in undergraduate education at U of T. As the student advisor to the Public Health School’s board, she is committed to curate a curriculum that focuses on critical and creative thinking.

Through her leadership positions, Trillium is devoted to focusing her energy and heart to create a world where health is not merely an ideal, but an inalienable human right. Outside of the university, Trillium is an avid reader, traveller, and marathoner.

En tant que codirectrice de l’International Health Program de l’University of Toronto, la plus importante œuvre de bienfaisance gérée par les étudiants de cette université, Trillium défend fermement les principes de justice sociale et les droits de la personne.

Désirant devenir clinicienne-chercheuse, Trillium s’intéresse tout particulièrement à la santé globale, notamment aux déterminants sociaux de la santé et des soins axés sur le patient. Titulaire d’une bourse de recherche de premier cycle de l’American Association of Cancer Research, Trillium est tout spécialement interpellée par la question de la jonction entre les soins aux personnes atteintes de cancer et les politiques en matière de santé. Elle a développé et mis en œuvre la première étude à grande échelle sur l’adaptation psychologique des parents face à un rétinoblastome, un cancer de la rétine survenant chez des enfants en bas âge. Grâce à cette étude, elle espère identifier des ressources et des politiques pouvant mieux aider les parents à composer avec le diagnostic de leur enfant.

Trillium s’implique aussi beaucoup dans les études de premier cycle à l’University of Toronto. En tant que membre étudiant du conseil d’administration de la School of Public Health, elle milite en faveur d’un curriculum axé sur la pensée critique et créative.

Dans les postes de premier plan qu’elle occupe, Trillium s’emploie de toutes ses forces et de tout son cœur à créer un monde où la santé n’est pas simplement un idéal, mais un droit inaliénable de la personne. En dehors de l’université, Trillium est une avide lectrice, voyageuse et marathonienne.